Partenariat


A SATS, nous sommes convaincus de l’importance d’être en partenariat avec des groupes, des églises, des institutions et des organisations qui ont les mêmes convictions que nous. Nous pouvons accomplir beaucoup plus en étant ensemble que séparés. C’est pourquoi nous avons beaucoup de partenariats actifs dans divers pays du monde.

Ces partenariats sont de plusieurs types et ont été créés pour les besoins spécifi ques des groupes en question. Les genres les plus communs sont:

  1. Un groupe de chrétiens d’une certaine église décide de s’inscrire à l’un de nos programmes postscolaires. Dans ce cas, ils recevront un rabais substantiel sur les frais payés par les étudiants. Plus il y a des étudiants dans le groupe, plus grand sera le rabais. Des exemples de ce genre de partenariat sont Lewende Woord, Doxa Deo et Grace Bible Church.
  2. Une dénomination entière ou une institution peut envoyer tous leurs dirigeants à SATS pour être formés. Actuellement, nous collaborons avec l’Armée du Salut, La Convention Baptiste, Les Wesleyens et le New Covenant Ministries.
  3. Nous évaluons les programmes offerts par des églises sur leur demande. Si le programme est d’un niveau assez élevé, nous accordons à chaque candidat un certain nombre de crédits dans le cadre de la valorisation des acquis si le candidat a réussi et veut s’inscrire à SATS.
  4. Certaines organisations ont besoin de programmes spécifi ques ou de cours particuliers rédigés par SATS. Les initiatives actuelles comportent les programmes de formation des formateurs des écoles de formation missionnaire sous les auspices de Globeserve et un programme de licence pour les traducteurs de la Bible qui travaillent à SIL (The Summer Institute of Linguistics).
  5. L’accréditation des institutions théologiques par les gouvernements de certains pays, particulièrement ceux de l’Amérique du Sud et de l’Europe, est très diffi cile à obtenir et voire même impossible. Le partenariat que ces institutions ont avec nous garantit que les étudiants obtiendront des titres académiques mondialement reconnus. ISTL en Suisse et FIET en Argentine sont des exemples parmi tant d’autres.
  6. Plusieurs institutions qui n’ont pas de programme de 3è cycle souhaitent que leurs étudiants poursuivent leur formation chez nous lorsqu’ils terminent le 2è cycle. Parmi ces institutions, il y a l’EFGBC en Ethiopie.

Dans tous les cas, les partenariats sont conçus pour les besoins des étudiants et ils sont formalisés par des protocoles d’accord.

Veuillez contacter patrick@sats.edu.za pour de plus amples informations.