Maîtrise En Théologie


180 points au niveau 9 du NQF

Conditions d’admission
Pour s’inscrire au programme de Maîtrise, le candidat doit être détenteur d’un diplôme approprié de quatre ans de théologie (licence avancée en Théologie, niveau 8 ou l’équivalent). Un diplôme d’études supérieures (du programme de 2e cycle) peut aussi répondre aux conditions minimales d’admission à l’obtention d’une maîtrise dans un domaine analogue. Dans tous les cas, le diplôme doit avoir été obtenu dans un établissement universitaire reconnu par l’État. Pour des diplômes obtenus à l’étranger, l’établissement doit être agréé par un organe reconnu ou par le gouvernement de ce pays. Les candidats devraient obtenir une note moyenne supérieure au niveau d’entrée.

SATS porte une attention particulière au processus d’admission aux programmes du deuxième et troisième cycle. Cela comprend un entretien à propos des attentes et des acquis de chaque candidat, ainsi que l’évaluation des options de recherche. Coordonné par le Dr. Zoltan Erdey (le conseiller pédagogique principal), ledit entretien a pour but de permettre aux candidats d’identifier un concept de recherche viable avant de s’inscrire officiellement. Ce service gratuit permet aux candidats d’avoir une image claire des études qu’ils comptent faire. Après l’inscription, les étudiants de thèse commenceront la phase 2 de la rédaction de thèse. Cette phase se termine par la présentation d’une proposition de recherche qui devient le modèle de la rédaction de thèse.

Les étudiants de maîtrise ne sont pas tenus d’apporter une contribution originale à leur domaine de spécialisation. Ils sont plutôt tenus de faire une recherche indépendante dans un domaine de spécialisation dans laquelle ils démontrent la maîtrise de la documentation existante sur le terrain, les ressources appropriées et les méthodes de recherche. Ils doivent démontrer leur capacité de réfléchir d’une façon critique, d’organiser clairement, et d’écrire de manière convaincante. La thèse de recherche entière de MTh équivaut à 180 crédits (=semestre de 48 heures aux États-Unis). La totalité de 180 crédits s’obtient uniquement par la rédaction d’une thèse de 40.000-50.000 mots (approximativement 150 pages saisies, interligne 1,5, Police de caractères de taille 12).

Le programme comprend cinq phases suivantes:

Phase 1: Demande de renseignements et Introduction. Les candidats sont priés de soumettre leurs titres académiques et leurs relevés de notes à l’approbation du comité d’admission. Les services d’orientation et les conseils sont gratuitement offerts par un conseiller académique pour discuter et développer un problème de recherche viable. Une fois le sujet approuvé, l’étudiant est admis au programme et il est ensuite mis en contact avec un expert dans son domaine de spécialisation.

Phase 2: La phase du développement de la proposition de recherche. En consultation avec les responsables du programme, le candidat est tenu de préparer un projet de recherche dans un domaine de spécialisation de son choix. La proposition doit prouver que le candidat a suffisamment lu des ouvrages importants dans le domaine choisi, qu’il a identifié un problème de recherche approprié et qu’il a une connaissance approfondie des méthodes de recherche applicables au thème choisi dans le domaine d’étude. La proposition de recherche doit être approuvée par le Comité du programme de deuxième et troisième cycle avant que l’étudiant soit autorisé à faire la recherche.

Phase 3 – 4: La phase de recherche. Au cas où la proposition de recherche est approuvée, l’étudiant (e) rédige sa thèse sous la direction d’un superviseur spécialiste dans le domaine choisi. Le candidat écrit un chapitre à la fois, qu’il soumet à la fin au superviseur pour évaluation. Lorsque le superviseur approuve le chapitre, le candidat peut entamer le chapitre suivant (généralement après avoir fait des corrections nécessaires). A mi-chemin de la rédaction (passant de la phase 3 à la phase 4), l’étudiant présente son travail en cours pour révision interne et un rapport de progrès. Lorsque tous les chapitres sont terminés, la thèse complète peut être soumise aux examinateurs pour un examen interne et externe.

Phase 5: La phase d’examen. La phase finale de la rédaction de la thèse comporte deux étapes : un examen interne (contrôle de la qualité) et un examen externe. Après ces deux examens, l’étudiant recevra une note finale. Au cas où un examinateur recommande des corrections, le candidat est tenu de les faire de manière satisfaisante avant d’obtenir le diplôme.